• Quel plaisir et quel honneur pour moi de voir mes photos si joliment enrubannées dans les merveilleuses pages de la revue Shabby Style (no 10, juin - juillet 2014).


    Je n'en crois toujours pas mes yeux…

     

    C'est un rêve devenu réalité, après avoir mis mon livre à l'honneur, ce sont six pages entières qui sont consacrées à mon travail de décoratrice-miniaturiste.

    J'en suis à la fois très émue et très heureuse.
     

    J'adresse à nouveau un grand merci à toutes les personnes qui font de cette revue une très jolie référence dans le monde de la décoration.

    Un merci tout spécial à Mathieu pour la rédaction du texte et pour son écoute, le titre choisi « Ode aux maisons » me touche particulièrement.

    Le printemps se termine en beauté en compagnie de tonalités pastel et blanches, de brassées de roses multicolores et d'intérieurs idylliques qui font, comme toujours, agréablement voyagerau fil des pages de Shabby Style.

     

     

     

    À bientôt, ♥ Léa


    3 commentaires
  • Un autre cadeau de Noël… et il est arrivé juste à temps…
    Tout d'abord, j'ai été très honorée de participer à ce numéro spécial Noël de Miniologie et je tiens à remercier encore très chaleureusement Cynthia, Kim et Maritza! ♥ ♥ ♥
    Toutes les pages de ce numéro sont magnifiques, et si l'on a envie de poursuivre la magie de Noël toute l'année, eh bien, il suffit d'ouvrir Miniologie.

     

    Another Christmas gift ... and it arrived just in time ...
    First, I was very honored to participate and be featured in this holiday treasury into the special issue Miniologie Christmas and I want to thank again warmly Cynthia, Kim and Maritza! ♥ ♥ ♥
    All pages of this issue are beautiful, and if we want to continue the magic of Christmas all year, well, just open Miniologie!

    ♥ Léa


    1 commentaire
  • C'est le numéro 6 et ce mois-ci est consacré aux bâtisseurs de maisons miniatures.
     
    En plus d'un reportage plein de photos de l'univers de Patmo, l'histoire du village de Miniaturama-sur-Mer racontée par Micki, vous découvrirez de nombreuses maisons en cours de construction ou finies et d'autres tranches de vies en miniatures, n'hésitez pas à aller voir (et lire ;)).

    Pour retrouver ce joli magazine à consommer sans modération, c'est par ici : http://bulleminiature.pagesperso-orange.fr/


     À bientôt, ♥ Léa

    votre commentaire
  • Figurez-vous que bien qu'étant arrivés beaucoup plus tôt que d'habitude sur place (le taxi n'ayant mis qu'un tout petit 1/4 d'heure à parcourir les quelques kilomètres qui séparent la Place des Abbesses de la Porte de Bagnolet ; « périphérique fluide » que nous signalaient les panneaux lumineux tout au long du parcours, et sans même voir le bout d'une oreille d'un poney… Bah quoi ? Vous n'êtes pas au courant ? Cela fait plus d'une semaine que l'on nous dit que les poneys et les chevaux vont manifester à Paris le 24 novembre, eh bien, ils ont été bien sages apparemment… Bon, il faut dire aussi qu'ils manifestaient principalement vers le sud-est (entre la Place d'Italie et celle de la Nation), alors que nous nous dirigions vers le nord-est, donc bon, nos chemins ne pouvaient pas vraiment se croiser (d'autant que les horaires ne coïncidaient pas non plus… bref :D), nous fûmes les derniers à nous installer…

    Toutes les tables étaient déjà remplies (à 8 h 45). Comme ça ouvrait au public à 10 h, je me disais que j'avais largement le temps de…
    C'est bête à dire, mais j'ai mis beaucoup plus de temps que prévu (et que d'habitude), en fait… ─ Et pourquoi, me demanderez-vous ? Eh bien, parce que je me suis dispersée, j'étais presque perdue sur mon stand…

    Pas assez de place devant la boutique de la fleuriste pour y poser la terrasse pavée, une feuille de papier imprimée, pour l'instant (─ Comment ça, je n'avais pas prévu ça ? Non, je n'avais pas eu le temps…) puisqu'elle prenait presque toute la profondeur de l'étage supérieur et je ne savais plus comment organiser la présentation habituelle.

    Donc, après avoir passé 1 h 15, à tatonner, papoter, faire quelques photos en même temps (car je les avais promises à demi-mots ^^), faire, défaire, refaire, j'ai fini par m'arrêter lorsque tout le monde est entré (inutile de dire que je n'avais pas fini… du tout).


    Du coup, je n'ai fait que continuer de remplir au fur et à mesure que ça se vidait… finalement, c'était pas plus mal. ;)
    Comme à chaque fois, pas de pause, pas de repas et pas vu le temps passer.
     
    J'adore ces ambiances et les journées comme celle-là.


    Comme expliqué plus haut, la prise des photos du stand ayant suivi l'évolution du remplissage de celui-ci et comme je ne regardais pas toujours ce que je cadrais, puisque j'étais plutôt occupée à… discuter… :D, bon eh bien, j'ai cherché dans ce qui en est ressorti ce que je pouvais quand même vous montrer.

    (Il y a du flou, il y a du pas bien éclairé, du trop éclairé, mais je n'ai pas pu faire mieux… J'avais oublié que la lumière dans la salle d'exposition de l'hôtel n'est pas du tout la même que chez moi, elle est très blanche).

     

     
     

    Si je vous faisais la liste de l'emploi du temps qui m'attend ces prochains jours, je pense que je serai encore là demain matin, alors je vais me contenter de dire que j'espère avoir bientôt du nouveau à vous montrer, d'autant que j'ai également fait quelques achats (comment peut-on résister ?), en attendant les fêtes de fin d'année…

    Encore une période bénie que j'adore !

     


     


    À très bientôt et belle semaine à tou(te)s ! ♥ Léa

    votre commentaire
  • Déjà… C'est le numéro 5 et il est consacré en grande partie à la broderie.


    Pour les personnes qui ne connaîtraient pas encore ce magazine en ligne, il a été créé par Minivale entourée par son équipe de miniaturistes passionnées.

    Vous pouvez faire connaissance avec elles en téléchargeant la dernière parution, > ici <.

    et par la même occasion pour pourrez voir les quatre numéros précédents.

     

    Bonne lecture.


    votre commentaire
  • miniature work by patrick jacobs
    work in progress, 2008
    courtesy of the artist

    Nous voilà déjà à Noël, enfin… pas tout à fait, mais presque. Dire que le temps passe trop vite serait une banalité, alors je vais aller droit au but. En cette fin d'année et ce merveilleux mois de décembre (certains ne l'aiment pas, moi, je l'adore !), j'ai envie de vous parler de trois événements qui pourront égayer ces prochaines journées d'hiver. Tout d'abord, une exposition à ne pas rater si vous habitez dans le Nord, au nord de la France, car elle se tient à Tourcoing et vaut probablement le détours pour ceux qui sont plus éloignés.

    Il s'agit de : OTHERWORLDLY - DES MONDES IRRÉELS - ILLUSIONS D’OPTIQUE ET RÉALITÉS MINIATURES À TOURCOING (Du 06 octobre 2012 au 13 janvier 2013.)

    Un site qui en parle et où l'on a un aperçu des créations visibles lors de cette exposition :
    http://www.designboom.com/art/otherworldly-optical-delusions-and-small-realities/

     « TOURCOING Dans le cadre de Fantastic 2012, le MUba invite le MAD Museum of Arts and Design de New York, en présentant Otherworldly. La notion de réalité virtuelle a été un facteur déterminant dans la transformation de notre environnement social et artistique depuis les années 70. Cependant, le plaisir de faire des choses à la main ou engageant d’une façon très directe matière et savoir-faire ne cesse de croître. Otherworldly met en lumière le phénomène d’une renaissance de l'intérêt chez les artistes pour des constructions miniatures et des productions d'environnements artificiels ou de réalités alternatives faites à la main et à petite échelle. »

     

    MUba Eugène Leroy 2 Rue Paul Doumer 59200 Tourcoing Tél : 03 20 28 91 60

     

    Source

     

     

    Ensuite, si vous ne savez pas quoi offrir à vos bambins, il faut absolument vous procurer le livre de Karina Schaapman. Sam et Julia dans la maison des souris, un petit ouvrage charmant traduit en français par Gallimard Jeunesse.

     

    J'avais promis à Karina de parler de son livre, connaissant très bien son petit couple de souris voyageuseus… et la maison fantastique qu'elle habitent.

     

    Karina m'a envoyé une video courant octobre (mais la préparation du salon me monopolisait). Et puis, j'ai pensé que c'était, à présent, le moment idéal pour parler de ce joli projet.

    Alors voici la video en question :

    Et pour en savoir davantage, suivez le lien de l'éditeur : ici

     

     

    Et pour poursuivre l'aventure, vous remémorer sa genèse et retrouver Sam et Julia, rendez-vous sur le site de Karina : http://www.hetmuizenhuis.nl/frameset.html

     

     

    Enfin, si vous voulez passer un moment original en plein Paris, dans un endroit fabuleux, romantisme et charme seront assurément au rendez-vous à la patinoire du Grand Palais.

     

     

     « Sur une patinoire de 1800 m², venez vivre au cœur de l’hiver des moments d’exception. A l'occasion des fêtes de fin d'année, le Grand Palais a décidé de se transformer en immense patinoire de Noël. Le Grand Palais des Glaces prendra place du 13 décembre 2012 au 6 janvier 2013 et sera le théâtre de spectacles et animations. Pour cette édition 2012, point de Jours de Fête au programme mais un Grand Palais des Glaces ! En effet, pour la première fois de son histoire, la Grand Palais installera dans sa Nef, la plus grande patinoire jamais accueillie en France. »

    Source

     


    Voilà de quoi vous donner quelques idées insolites de dépaysement et d'émerveillement. En attendant, je vais finir mes décorations de Noël… C'est bien beau… mais je suis trèèès en retard… Euh, non, non, suis même pas allée à la patinoire… :(

    À très bientôt !
    Léa


    1 commentaire
  • « Depuis le 1er janvier 2012, la Maison de l'histoire de France est érigé en établissement public administratif (EPA). L’ouverture, le 18 janvier, de l'exposition « La France en relief – Chefs d'œuvre de la collection des plans-reliefs de Louis XIV à Napoléon III » sous la nef du Grand-Palais à Paris, sera la première grande opération de cette nouvelle institution consacrée à notre histoire. Une première « exposition-événement ». L’ouverture, le 18 janvier 2012, de l'exposition « La France en relief – Chefs d'œuvre de la collection des plans-reliefs de Louis XIV à Napoléon III » sous la nef du Grand-Palais à Paris, sera la première grande opération, à destination des plus larges publics, de la Maison de l'histoire de France. Autour d’une carte de France de 650 m², elle présentera, jusque au 17 février, seize plans-reliefs du territoire, réalisés entre le XVIIe et le XIXe siècle. » 

    C'est ainsi qu'est annoncée cette exposition hors-norme, sur le site de la Maison de l'histoire de France,  il ne reste qu'une dizaine de jours pour la voir et elle en vaut probablement la peine.

    Si vous ne pouvez pas vous y rendre, vous pouvez avoir un bel aperçu de sa préparation et de sa mise en place, au Grand-Palais à Paris, dans cette vidéo :

     
     
    C'est amusant, parce que vers la fin, on voit un très beau toit, dans un premier temps, j'ai pensé que c'était une maquette. :s
     
    C'est une maquette « géante », précurseur de Google Map, créée, au départ, pour Louis XIV afin qu'il puisse étudier ses stratégies de guerre.
     
    Ces plans-reliefs avaient pour rôle de relever et répertorier les places fortes du royaume. 
    Par la suite, dans le courant du XIXe, elles servaient de supports pédagogiques dans le but de développer l'enseignement de la géographie et faire comprendre les choix d'infractures précédemment réalisées. 
     
    Toutes ces maquettes ont été conçues par des artisans à des époques successives et ont demandé des mois à relever les ouvertures de fenêtres, portes, les détails d'architecture, etc., car tout est respecté dans le moindre détail.
     
    Par exemple, la ville de Brest qui a été quasi entièrement bombardée et dont le centre historique a été  détruit durant la Seconde Guerre mondiale est, grâce à sa maquette, visible telle qu'elle était avant ces événements tragiques, cela constitue un témoignage du passé inestimable. 
     
    Autre lien intéressant sur la collection des plans-reliefs à télécharger, ici.

    1 commentaire
  • Bonjour,

    Hier, j'ai entendu parler de cette exposition, à la télévision.
    Le site  tout-paris.org  en fait un très beau résumé donnant envie de visiter ce petit univers, qui ne sera pas sans rappeler plein de tendres souvenirs.

    ♥♥♥

    L’ Des jouets et des hommes se tiendra au du 14 septembre 2011 au 23 janvier 2012. C’est un voyage au cœur de l’enfance et de l’amusement qui vous attend.Ce sont près de 1000 jouets de l’Antiquité à nos jours qui seront rassemblés à l’occasion de cette exposition exceptionnelle et inédite. Vous y découvrirez des jouets en provenance du musée des Arts Décoratifs, du Victoria & Albert Museum de Londres, du Musée du jouet à Nüremberg ou encore du Strong National Museum of Play de Rochester, ainsi que de nombreux collectioneurs particuliers européens.

    Des poupées antiques, aux poupées princières, en passant par Barbie, des trains, des avions, des bateaux, des ours de tous poils, des automates, des jeux vidéos batailleurs, des figurines en plomb ou en plastique, des soucoupes volantes, des sculptures, des affiches, des tableaux, des arches de Noé et même un Père Noël dans un avion, c’est tout l’univers des jouets qui vous attend. En outre, vous pourrez observer des objets fabriqués par des artistes reconnus comme Alexandre Calder, Felix Garcia Torres ou Benjamin Rabier.

    Enfin, cette exposition sera interactive grâce au vidéaste français Pierrick Sorin qui réalisera une quinzaine d’installations originales donnant vie au monde miniature exposé. Vous serez par exemple conviés à monter à bord d’un manège enchanté grâce à des dispositifs interactifs exclusifs et à porter des lunettes 3D pour découvrir des scènes pleine d’humour et de nostalgie.

    Les photos et textes appartiennent au site tout-paris.org  


    2 commentaires
  •  

    Pour tous renseignements et demande d'abonnement
    (= 12 numéros par an)

    miniat@arrakis.es


    votre commentaire
  • Je suis particulièrement attachée à ce magazine pour plusieurs raisons, et je vous en parle depuis plusieurs années maintenant, depuis le N°116 dans lequel Madelva avait consacré six magnifiques pages à
    la fleuriste,
    c'était en mai 2007 et, depuis lors,
    elle a toujours la gentillesse de penser à moi :) ♥, également, dans ses jolies pages de papier glacé.

    Cette fois, il s'agit du N°142 Spécial Shabby, édité en septembre 2009 dont voici l'intégralité de l'article.
    Madelva m'a fait, avec cette publication un très grand honneur et je la remercie encore beaucoup ♥ !

    Toutes ces ambiances sont tirées de mes maisons :
    La Demeure de Charme,
    La Maison de Campagne d'Esprit Suédois du XVIIIè,
    La Maison des Anges, La Maison de Léa.

    En haut, à droite, à côté du petit bonheur du jour du salon de la Maison des Anges
    (j'ai essayé de faire plus court... mais...),
    des créations dans une ambiance de Christel Jansen.


    votre commentaire
  • Bonjour,

    En ce moment, se tient une exposition intéressante à Versailles grâce aux œuvres prêtées par le musée des Arts et Métiers  :
    Sciences et curiosités à la cour de Versailles
    depuis le 26 octobre 2010, elle est prolongée jusqu'au 3 avril 2011

    Vous pouvez vous rendre sur le site qui présente cette exposition en cliquant  > ICI  <

    Pour cette occasion, j'ai créé un autre personnage que vous pouvez découvrir >   <


    votre commentaire
  • page 14

    Le magazine AIM, grace à Jean Day,
    consacre le mois de février
    au style Shabby Chic... dans le n°31
    consultable en ligne > ici  <

    Après Miniaturas, qui m'avait dédié plusieurs pages dans son Spécial Shabby en octobre 2009, c'est le magazine en ligne AIM qui diffuse quelques unes de mes photos dans le style qui caractérise mon travail...
     


    ... le style Shabby Chic à la française,
    qui fait ressortir la douceur de vivre
    dans les belles demeures à la ville
    comme à la campagne.
     

    Vous pouvez y retrouver également
    le tuto de la chaise « pliante »
    créée pour la fleuriste

    page 15


     

    pages 23 - 24

    pages 25 - 26


    2 commentaires
  • Bonjour :),

    J'ai reçu un commentaire sur mon blog de la part de Fran Zainal qui me donne le lien d'un musée créé, à Berlin, par une passionnée de Miniature 1:12, Ulla Klingbeil.

    Grace à sa collection personnelle elle a fait de ce musée un lieu d'exception dont tous les bénéfices sont donnés à sa fondation d'aide à l'enfance malheureuse Arikalex.


    Fran Zainal
    a fait la version française du site consacré à ce musée.

    Vous pouvez y voir certaines des pièces de la collection. Elles sont faites en matériaux originaux. Par exemple, la Chambre d'ambre, maquette de la Chambre d'ambre, a été faite en marqueterie avec les déchets d'ambre de la reconstitution de l'authentique.

    Je pense que cela mérite un petit détour si vous passez par l'Allemagne.
    Ulla mérite aussi que son action soit soutenue.


    http://www.miniaturmuseumarikalex.com


    votre commentaire





  • Pour tous renseignements et demande d'abonnement
    (= 12 numéros par an)

    miniat@arrakis.
    es

    Aujourd'hui je souhaitais rendre un hommage à 
    mon amie Madelva, qui, depuis près de 15 ans, fait connaître et sait mettre en valeur, dans son magazine, les créations de miniaturistes de par le monde entier...

    Je suis très heureuse de distribuer
    cette revue riche en photos, tutos, et imprimables, en France, depuis maintenant 3 ans...

    Comme vous pouvez le voir
    (en cliquant la photo pour l'agrandir)
    de nombreux numéros sont  disponibles au magasin, ici, et ... sur le site de Madelva .

    Pour vous abonner et  recevoir le magazine,
    dès sa parution, directement chez vous,
    vous pouvez cliquer ici .

    Madelva est une personne dont la passion se ressent dans chacun de ses articles, ainsi que ceux de ses collaborateurs/rédacteurs.
    Et je la remercie infiniment.


    votre commentaire
  • Le magazine AIM me consacre sa couverture de Noël
    ainsi qu'un article de 6 pages à l'intérieur.
    (pages 9 à 14)

    Ce magazine anglophone est consultable en ligne...
    ici un lien direct en plein écran :
    AIM MAg Issue 

    ou, ci-dessous un aperçu des pages que vous pouvez feuilleter en cliquant sur les numéros.

    Je remercie beaucoup Jean Day
    qui a conçu l'article,
    très joliment mis en scène,
    et pensé à moi pour ce numéro de Noël !

     
     vous pouvez voir le blog de Jean  > ici  <

    Thanks a lot Jean !

     

    AIM Mag Issue n°29 / December 2010

     


    votre commentaire
  •  

    Je suis particulièrement attachée à ce magazine pour plusieurs raisons, et je vous en parle depuis plusieurs années maintenant, depuis le N°116 dans lequel Madelva avait consacré six magnifiques pages à
    la fleuriste,
    c'était en mai 2007 et, depuis lors,
    elle a toujours la gentillesse de penser à moi :) ♥, également, dans ses jolies pages de papier glacé.

    Cette fois, il s'agit du N°142 Spécial Shabby, édité en septembre 2009 dont voici l'intégralité de l'article.
    Madelva m'a fait, avec cette publication un très grand honneur et je la remercie encore beaucoup ♥ !

    Toutes ces ambiances sont tirées de mes maisons :
    La Demeure de Charme,
    La Maison de Campagne d'Esprit Suédois du XVIIIè,
    La Maison des Anges, La Maison de Léa.

    En haut, à droite, à côté du petit bonheur du jour du salon de la Maison des Anges
    (j'ai essayé de faire plus court... mais...)
    ,
    des créations dans une ambiance de Christel Jansen.


    votre commentaire
  • Bonjour =)

    À événement exceptionnel, article exceptionnel !

    Ainsi, j'ai l'honneur de vous présenter une nouvelle exposition de la collection privée de Madame Ingeborg Riesser*, qui aura lieu à Paris, au Musée de la Poupée ...

    *
    On se souvient de la fabuleuse édition qui s'est tenue à la bibliothèque Forney en 1994, ce fut un moment inoubliable pour beaucoup...
    C'est l'occasion, pour moi, de remercier Madame Ingeborg Riesser pour la référence qu'elle représente dans le monde de la miniature, en France et internationalement, et pour avoir, également, été à l'origine de nombreuses vocations, tant par son soutien que par ses encouragements auprès des artisans et artistes miniaturistes...

    Un grand merci au Musée, aux personnes qui s'y investissent, pour l'organisation de cette exposition, qui fera date, à n'en pas douter, dans les mémoires.
    (les textes qui suivent et l'image de cet article appartiennent au Musée - photo
    Patrick Müller/Collection Poupée Tendresse.)


    Léa
    ________________________________________________________________

    « Maisons de poupées, l’art de la miniature » une exposition sur
    l’univers fascinant des maisons de poupées

    Le Musée de la Poupée-Paris présente pour cette nouvelle exposition, la fabuleuse collection de maisons de poupées contemporaines de Madame Ingeborg Riesser.
    Véritable pionnière dans le domaine de la miniature en France, cette collectionneuse hors pair a réuni un ensemble de chefs d’oeuvres, provenant du monde entier, qui relève aussi bien des arts décoratifs que des arts appliqués.
    Fondatrice du Club de la miniature française en 1986, elle a également dirigé le Magazine de la Maison de poupée de 1987 à 2009. Enfin, elle propose, depuis 1985, dans sa boutique parisienne « Poupée Tendresse » des maisons de poupées, des miniatures et des poupées d’artistes.
    De multiples meubles de tous styles et époques sont présentés avec des argenteries, des bronzes, des céramiques, des textiles, des vanneries, des cuivres qui recréent de véritables intérieurs de maisons habitées par des poupées en miniature ou des personnages imaginaires.

    On rêve d’être transformé en Tom Pouce pour pouvoir se promener à l’intérieur de chacune de ces maisons de rêves : de s’installer à la table de la cuisine campagnarde, de regarder le feu dans la cheminée du salon victorien, de se reposer dans la chambre bourgeoise, de profiter du canapé en cuir de la maison contemporaine… et puis de faire du lèche-vitrines en salivant devant les gâteaux à
    la crème de la boulangerie, d’admirer les paniers de la boutique d’osier, de choisir des layettes dans la boutique de vêtements, d’observer les truculents clients du café…

    L’exposition, telle une promenade dans une ville miniature, vous conduira à travers une centaine de maisons et boutiques à l’échelle 1/12, toutes plus saisissantes les unes que les autres. Des milliers d’objets en miniature seront ainsi exposés au public, lors de cette exposition exceptionnelle qui fascinera aussi bien les adultes que les enfants.


    Les miniatures au 1/12, objets d’art et de collection


    Depuis la dernière guerre mondiale, les jouets, les poupées et les maisons de poupées sont devenus des objets de collection très recherchés.
    Parallèlement aux collections d’objets anciens, de nombreux artisans et artistes occidentaux ont commencé à réaliser des miniatures, reproduisant aussi bien des modèles d’époque que des pièces contemporaines, ces objets ne s’adressant plus uniquement aux enfants mais aussi, et surtout aux adultes qui en font leur passetemps.
    C’est aux Etats-Unis que ce loisir pour adultes a trouvé ses premiers adeptes, il y a une quarantaine d’années. Depuis, un artisanat d’art s’est développé en Angleterre puis en France, en Hollande et en Allemagne, berceau de la maison de poupée où la mode pour les maisons miniature ne s’est jamais démentie.
    Cette passion pour la miniature est aujourd’hui vécue par certains comme une simple collection qui porte l’amateur à choisir avec soin les multiples objets qui lui permettront de reconstituer des maisons ou des intérieurs grâce à une sensibilité de décorateur.

    D’autres passionnés trouvent dans l’univers de la miniature le moyen d’exprimer leurs talents de bricoleurs en réalisant de leurs propres mains les objets qui les séduisent. Parmi ces bricoleurs, certains se sont révélés être de véritables artistes qui ont fait de leur passion un métier en réalisant des chefs d’oeuvre de collection tels que ceux présentés dans cette exposition.

    L’échelle des maisons de poupées qui s’est imposée tout au long du XX siècle est l’échelle 1/12. On l’appelle aussi un pied/un pouce (le pouce d’environ 2,5 cm mesurant un douzième du pied qui en fait 30). Un objet de 30 cm mesure donc 2,5 cm dans une maison de poupées.

    Les scènes en miniature sont bien des reproductions exactes d’habitations anciennes, toutefois des objets d’époques différentes sont parfois présentés simultanément. Tout comme dans nos propres maisons, les objets d’acquisition récente, côtoient, dans la décoration d’intérieur, des meubles et objets hérités des générations précédentes. Lorsqu’une poupée occupe la maison, les objets qui l’entourent ne doivent pas être d’une époque ultérieure à son costume.
    Dans les créations actuelles, l’imaginaire se glisse parfois dans la réalité lorsque les poupées sont remplacées par des animaux anthropomorphes.
    Enfin, les meubles et accessoires sont des reproductions d’objets réels à l’échelle 1/12 où tout fonctionne : les portes, les couvercles de boîtes, les jouets mécaniques et même les clefs dans les serrures ! Rien n’est factice.
    Réalisés dans la mesure du possible dans des matières véritables, les meubles sont en bois, les accessoires en porcelaine, céramique, cuivre, verre soufflé… Les poupées, animaux et nourriture en résine ou porcelaine, les tableaux sont de vraies toiles peintes à l’huile, les tapis brodés au petit point…


    1 commentaire

  • votre commentaire
  •  

    Montrer le costume de cour européen est un projet inédit et une véritable gageure compte-tenu de la charge symbolique des vêtements parvenus jusqu’à nous et de leur fragilité.

    La plupart des 200 œuvres qui seront présentées au château de Versailles : habits, costumes, robes, manteaux, joyaux, accessoires, mais aussi tableaux et gravures,ne sont jamais sortis de leur pays où ils sont conservés dans de prestigieuses collections royales.

    La première partie de l’exposition présentera les grands uniformes de la souveraineté, tandis que la deuxième partie mettra en scène le luxe vestimentaire des cours européennes fortement influencées par la mode française.

    La scénographie confiée à François-Joseph Graf, architecte décorateur de renom, recréera l’atmosphère de la vie de cour des XVIIe et XVIIIe siècles.

    Château de Versailles
    78000 Versailles
    01 30 83 78 00
    Rer C Versailles - Rive Gauche

    Du 31 mars 2009 au 14 juin 2009
    Ouvert tous les jours sauf lundis et certains jours fériés de 9h à 18h30

    Source : Société des Amis de Versailles


    4 commentaires
  • Sous l’Empire des crinolines
    présente la mode du Second Empire.

    Robes, coiffures, bijoux, accessoires accompagnés de peintures, d’estampes et de photographies… plus de 300 pièces projettent le visiteur au temps où la silhouette féminine est toute en courbes, à l’image des modèles de Ingres.

    Les robes à crinoline symbolisent l’époque :
    - corsage ajusté sur des épaules rondes - taille étranglée sous une volumineuse jupe faite de mètres et de mètres de moire, taffetas, dentelle, mousseline, tulle…

    Du 29 novembre 2008 au 26 avril 2009

     

    Musée Galliera
    10, avenue Pierre 1er de Serbie – 75116 Paris
    tél.: 01 56 52 86 00 / fax : 01 47 23 38 37
    métro : Iéna ou Alma Marceau
    station vélib : Alma Marceau

    Source : www.paris.fr Mairie de Paris


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique