• Sous l’Empire des crinolines, 1852-1870

    Sous l’Empire des crinolines
    présente la mode du Second Empire.

    Robes, coiffures, bijoux, accessoires accompagnés de peintures, d’estampes et de photographies… plus de 300 pièces projettent le visiteur au temps où la silhouette féminine est toute en courbes, à l’image des modèles de Ingres.

    Les robes à crinoline symbolisent l’époque :
    - corsage ajusté sur des épaules rondes - taille étranglée sous une volumineuse jupe faite de mètres et de mètres de moire, taffetas, dentelle, mousseline, tulle…

    Du 29 novembre 2008 au 26 avril 2009

     

    Musée Galliera
    10, avenue Pierre 1er de Serbie – 75116 Paris
    tél.: 01 56 52 86 00 / fax : 01 47 23 38 37
    métro : Iéna ou Alma Marceau
    station vélib : Alma Marceau

    Source : www.paris.fr Mairie de Paris


  • Commentaires

    1
    visiteur_tabbytabby0
    Mercredi 7 Janvier 2009 à 06:56
    Bonjour,
    J'ai enfin reçu votre livre ! Comme je l'imaginais il est superbe et m'a donné envie de réaliser un fauteuil et un sofa via le livre et ausi les "Tutos" de votre blog et je me suis pas mal débrouillée, mais je manque un peu d'inspiration pour trouver des modèles de tissus fleuris anciens pour coussins, de tapisseries style anciennes pour couvrir les fauteuils). Auriez-vous des ouvrages ou boutiques à me conseiller ? J'ai également une question sur les meubles peints de style présentés dans votre chateau (commode par exemple). Est un meuble brut à la base, décoré par vos soins ? (si oui où peut-on se procurer ce style de meuble et avez-vous des références sur les styles de décor à peindre ?)
    je ne connais pas vraiment le fonctionnement des blogs et surtout pour communiquer avec l'auteur.
    J'espère avoir l'opportunité de vous lire via votre blog ou mon mail perso (pierre.cottret@orange.fr)
    Merci d'avance pour vos réponses
    Bien cordialement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :