•  

    Vous vous souvenez ? 
      Il y a... euh... six mois, déjà, je vous ai présenté mon nouveau landau (qui n'est plus très nouveau, maintenant, vous allez me dire, puisque vu et revu... mais tout de même, j'avais un détail à y modifier qui ne me satisfaisait pas... à l'époque, comme je l'avais dit dans mon article de ce moment-là, ici. Chose faite d'ailleurs lorsque, dans la foulée, une lumineuse idée m'avait été donnée  par une amie-miniaturiste que vous êtes sûrement très nombreuses à connaître, puisqu'il s'agit de Sanschichis.   Elle m'avait judicieusement conseillé d'utiliser des poignées que j'imaginais pour une de ses réalisations. En définitive, elle avait tout à fait raison, en me disant que ces poignées en laiton pourraient me servir pour les articulations de la capote du landau. (Elles étaient en attente d'amélioration).   Et voilà, deux poignées aplaties et assemblées ont exactement donné le résultat voulu, et de vraies articulations fonctionnelles (enfin presque, le clou à la jonction n'est pas vraiment fixé, mais il l'est suffisamment pour faire office de pivot et permettre de baisser et lever cette capote...

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le lit, se complaisent toujours les petits ours de Minivale 
    (adoptés au SIMP 2010).

    Et au sol, la première malle comprenant le trousseau d'une parisienne ,


    créée en exclusivité et en avant-première, vous avez été les premières, aussi, à la voir ^^, le 14 février 2011, sur  mon blog .

    J'avais mis ces objets en situation, pour la photo, dans la Demeure de Charme  créée en 1999, ma plus grande maison, à ce jour (eh oui, le temps passe...), un brouillon du château français , en attendant de le finir (je vais déjà le poursuivre, ce sera déjà ça...) ♥ Léa-Un Jour à la Campagne 


    3 commentaires
  •  


    ... entre sœurs Amandine et Bathilde... sans oublier le petit-frère, Basile, mais il a envie de dormir, alors, ne le réveillons pas.

    Je vous souhaite une belle semaine. ♥

    4 commentaires
  •  

    Publié le 30 Mai 2011


    Bonjour,


    Voilà comme promis, quelques photos du lilas blanc.

    C'est une invitation à vous asseoir, profiter de la tranquillité du lieu, baigné de blanc, embaumé de douces senteurs de lilas, un peu de « Remember Me » de Dior, pour assortir à l'ambiance... quelques macarons*, si cela vous dit et, la suite est à vous...


    Tout est découpé aux ciseaux, le lilas constitué de micro-fleurettes vraiment minuscules rapportées au 1/12 formant des fleurs plus allongées que les boules d'hortenias que j'affectionne tant... ne me paraissait pas si simple à reproduire, ce qui m'a fait hésiter à me lancer dans cette fabrication.

    Je pensais honnêtement que ça ne donnerait rien du tout, ou qu'il faudrait y passer une éternité pour pas grand-chose, alors dans un cas comme dans l'autre, ça ne présentait pas un grand intérêt.

    Mais bon... quand j'ai une idée en tête (comme disait ma mère...)
    je ne l'ai pas ailleurs ^^... bref !
    Je me suis concentrée sur cette tâche...

     

    *La boîte de macarons est de Betty Sartorio


    5 commentaires
  •  

    Un moment tout en douceur et en tons pastel...
    Pâques est arrivé...

    Ces petites lapines
    (qui mesurent 5 cm de hauteur, oreilles et chaussures comprises ;))
    parlent entre elles de chiffons, doudous et autres petits secrets... ça papote bien et je ne comprends rien de ce qu'elles disent, mais elles s'entendent très bien visiblement !

    Qui sait si elles ne sont pas en train de mettre au point une stratégie commune pour trouver les œufs cachés dans le jardin...

    Je vous souhaite
    une très belle fin de semaine !
    (Il a plu, ici, cet après-midi, il y a même eu un peu d'orage, mais à présent le ciel est bleu, bleu, bleu...)

    Le petit ourson mesure 1,6 cm debout.


    8 commentaires
  • Dans ce nouveau numéro de Miniaturas, j'ai fait une très belle découverte, l'artiste R.John Wright.

    Cliquez ce lien et vous allez entrer dans un petit monde merveilleux plein de poésie, vous serez accueillis par des poupées toutes mignonnes, des lapins des souris, des ours, attendrissants et réalisés à la perfection...

    R.John Wright vous fait voyager entre 
    Le Magicien d'Oz et
    Les Aventures d'Alice au Pays des Merveilles
    ...

    C'est du rêve à l'état pur, tout en douceur !  
     

    Pour tous renseignements et demande d'abonnement
    (= 12 numéros par an)

    miniat@arrakis.es


    votre commentaire
  •  

    Bonjour :),

    Voici une autre parisienne dans des tons bleu gris, et rose pêche,
    pour un nouveau trousseau dans une malle en bois à l'ancienne.

    Cette fois, la robe de mariée est toute en dentelle, et ce sont les roses de Monsieur mon petit bureau qui accompagnent cette composition.
    (et là, si vous cliquez le lien, vous pourrez presque me voir travailler ;) assise dans le petit cabrilolet de style Louis XV, c'est d'ailleurs de là que je vous écris aussi... (oh je ne pense pas
    - j'en suis même sûre -  que ce soit un d'époque, mais je l'aime bien quand même ! :)... et dire que j'ai failli passer à côté sans le voir, il provient d'un dépôt-vente / bric-à-brac d'en bas de chez moi... Il était rose, d'un assez joli vieux rose... mais lorsque je l'ai nettoyé, il est devenu d'une couleur innomable... non, non, n'insistez pas, je ne vous dirai pas ce que je lui ai fait subir :s... Bref ! j'ai donc dû le retapisser... euh, dans tous les cas je l'aurais transformé... rose, c'était joli, mais, dans mon salon, je préférais qu'il soit dans les beiges...et le voilà maintenant affublé d'une toile à matelas... il doit se dire... ... mmh !


    ... j'aime bien penser que les meubles pensent, pourquoi pas après tout !)


    8 commentaires
  •  

    Contrat Creative Commons
    La parisienne de Christine-Léa Frisoni est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit. Fondée sur une œuvre située à atelier.kazeo.com.

    La parisienne, vous connaissez ? (mais c'est moi voyons...
    euh... bon, d'accord, non, ce n'est pas ça en fait...)


    C'est vrai que j'aurais adoré porter des robes à crinoline, et me rendre en calèche au Palais-Garnier une des oeuvres de Charles Garnier (sous le second empire) et plus communément appelé Opéra Garnier...

    Euh, mais non, ce n'est pas tout à fait moi, malheureusement, ces costumes sont relégués dans les musées, à présent, ou chez des collectionneurs, ou certains dorment, peut-être, dans quelque recoin de grenier...

    Mais je me suis un peu égarée, là, à me prendre pour Eugénie, mais ce n'est que le temps du texte, hein, rassurez-vous !

    Alors la parisienne, (pour en revenir au sujet) est une poupée qui avait pour rôle (à la fin de XIX ème siècle) de présenter la mode française, à travers le monde.

    Je vous conseille vivement, lors d'un passage à Paris, la visite du Musée de la Poupée, Impasse Berthaud dans le 3ème arrondissement.
    C'est un lieu unique qui présente une collection privée de poupées anciennes toutes plus merveilleuses les unes que les autres... Vous pourrez y voir des parisiennes d'époque.

    La demoiselle que j'ai miniaturisée a des bottines à talons (la semelle mesure 5(L) x 3(l) mm)
    Le corps de la poupée (sans le chapeau) mesure 4 cm.
    C'est, rapporté à l'echelle 1/1, une taille moyenne pour une parisienne (on en trouvait de toutes tailles mais les plus courantes mesuraient entre 45 et 50 cm), là, elle ferait 48 cm puisque l'échelle de cette poupée est le 1/4 (ou 1/48ème) c'est à dire que c'est le 1/4 du 1/12ème (je vous rassure j'ai toujours été assez « nulle » en maths, mais, en miniature, il faut quand même bien que je me fasse aux divisions de base...)

    Et, puisque ça m'y fait penser, je ne resiste pas à l'envie de vous raconter une petite anecdote à ce sujet... (les maths...soupir...). 
    Quand j'étais en 4ème, j'avais un prof qui m'avait mis comme anotation sur mon bulletin trimestriel : « Aborde les mathématiques tel un artiste peintre...»
    Mmh...bien sûr ça n'était pas tombé du ciel... Cela dit, ça changeait du « peut mieux faire !...» (et là j'aurais encore un p'tit souvenir, mais je ne vais pas vous raconter ma vie scolaire, qui n'a aucun intérêt en définitive, c'est juste qu'une idée en entraîne une autre... et voilà, ça peut faire long tout ça...)

    Pour en revenir à ce prof de maths
    (qui déjà est un peu hors-sujet, donc... mieux vaut ne pas trop abuser !) j'avais dit, quelque temps plus tôt, lors d'un cours genre réunion de classe pour parler de tout et de rien (en l'occurence, ce jour là, on a parlé de maths avec ce prof... évidemment ;)) j'avais dit quand est arrivé mon temps de parole : « je ne fais que les exercices qui m'inspirent... ».
    J'avais bien vu un petit sourire intérieur sur le visage de ce prof... (il se voyait quand même, bien qu'intérieur...) mais  je ne me doutais pas qu'il en ferait la remarque sur le bulletin...(voilà pour l'anecdote ;)).

    Et voici quelques photos (pas faciles à faire, (le visage de la poupée ne fait que 5 mm de long) de ma petite parisienne avec son trousseau, dans sa malle, en bois, à l'ancienne.


    Je vous souhaite une belle semaine, à bientôt !
    Léa


    5 commentaires
  • Valisette Fille
    (Réédition 2011)


    Réédition
    en série limitée du modèle créé
    pour le salon Paris Création
    du 23 novembre 2005



    Cette valisette (version fille)
    intérieur tissus imprimé roses anciennes / fond rose pale
    est remplie avec :

    - un linge nid d'abeille
    - un livre
    - une boîte
    - un pichet
    - une petite assiette + cuillère
    - une robe blanche, dentelles anciennes
    et ruban de soie rose
    - un bonnet blanc, ruban de soie crème
    - une paire de chaussures/bébé assorties
    - un cintre

    Vous pouvez la retrouver dans
    La Boutique de Léa 


    7 commentaires
  • Retour de Paris Création

    Une journée particulière dédiée à ma Maman,

     consacrée aux dédicaces de mon livre, et toujours de belles rencontres ...

    Merci !

     

     

     


    3 commentaires
  • Le SIMP du 22 juin 08 s'est déroulé merveilleusement bien dans une ambiance des plus agréable.

    L'organisation sans faille et les rencontres tout au long de la journée en ont fait un moment privilégié...

    Merci à tous...!

    Depuis 2 ans mes préparations de salons sont limitées au strict minimum ...
    pourquoi ?
    parce que ...!
    vous saurez bientôt, mais je ne pouvais pas faire autant de nouveautés que je l'aurais souhaité...
    (bah je n'ai que 2 mains ....héhé !)

    Un petit aperçu rapide...

    Et n'hésitez pas à visiter le Blog du SIMP 08

    J'ai réussi à faire quelques achats

    rendez-vous compte par vous-même en visitant le site de MiniVale

    Je vous donne rendez-vous à Paris Création du 23 novembre 2008...

    (c'est demain ...o_O)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique