• La parisienne

     

    Contrat Creative Commons
    La parisienne de Christine-Léa Frisoni est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit. Fondée sur une œuvre située à atelier.kazeo.com.

    La parisienne, vous connaissez ? (mais c'est moi voyons...
    euh... bon, d'accord, non, ce n'est pas ça en fait...)


    C'est vrai que j'aurais adoré porter des robes à crinoline, et me rendre en calèche au Palais-Garnier une des oeuvres de Charles Garnier (sous le second empire) et plus communément appelé Opéra Garnier...

    Euh, mais non, ce n'est pas tout à fait moi, malheureusement, ces costumes sont relégués dans les musées, à présent, ou chez des collectionneurs, ou certains dorment, peut-être, dans quelque recoin de grenier...

    Mais je me suis un peu égarée, là, à me prendre pour Eugénie, mais ce n'est que le temps du texte, hein, rassurez-vous !

    Alors la parisienne, (pour en revenir au sujet) est une poupée qui avait pour rôle (à la fin de XIX ème siècle) de présenter la mode française, à travers le monde.

    Je vous conseille vivement, lors d'un passage à Paris, la visite du Musée de la Poupée, Impasse Berthaud dans le 3ème arrondissement.
    C'est un lieu unique qui présente une collection privée de poupées anciennes toutes plus merveilleuses les unes que les autres... Vous pourrez y voir des parisiennes d'époque.

    La demoiselle que j'ai miniaturisée a des bottines à talons (la semelle mesure 5(L) x 3(l) mm)
    Le corps de la poupée (sans le chapeau) mesure 4 cm.
    C'est, rapporté à l'echelle 1/1, une taille moyenne pour une parisienne (on en trouvait de toutes tailles mais les plus courantes mesuraient entre 45 et 50 cm), là, elle ferait 48 cm puisque l'échelle de cette poupée est le 1/4 (ou 1/48ème) c'est à dire que c'est le 1/4 du 1/12ème (je vous rassure j'ai toujours été assez « nulle » en maths, mais, en miniature, il faut quand même bien que je me fasse aux divisions de base...)

    Et, puisque ça m'y fait penser, je ne resiste pas à l'envie de vous raconter une petite anecdote à ce sujet... (les maths...soupir...). 
    Quand j'étais en 4ème, j'avais un prof qui m'avait mis comme anotation sur mon bulletin trimestriel : « Aborde les mathématiques tel un artiste peintre...»
    Mmh...bien sûr ça n'était pas tombé du ciel... Cela dit, ça changeait du « peut mieux faire !...» (et là j'aurais encore un p'tit souvenir, mais je ne vais pas vous raconter ma vie scolaire, qui n'a aucun intérêt en définitive, c'est juste qu'une idée en entraîne une autre... et voilà, ça peut faire long tout ça...)

    Pour en revenir à ce prof de maths
    (qui déjà est un peu hors-sujet, donc... mieux vaut ne pas trop abuser !) j'avais dit, quelque temps plus tôt, lors d'un cours genre réunion de classe pour parler de tout et de rien (en l'occurence, ce jour là, on a parlé de maths avec ce prof... évidemment ;)) j'avais dit quand est arrivé mon temps de parole : « je ne fais que les exercices qui m'inspirent... ».
    J'avais bien vu un petit sourire intérieur sur le visage de ce prof... (il se voyait quand même, bien qu'intérieur...) mais  je ne me doutais pas qu'il en ferait la remarque sur le bulletin...(voilà pour l'anecdote ;)).

    Et voici quelques photos (pas faciles à faire, (le visage de la poupée ne fait que 5 mm de long) de ma petite parisienne avec son trousseau, dans sa malle, en bois, à l'ancienne.


    Je vous souhaite une belle semaine, à bientôt !
    Léa


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Nielec
    Lundi 14 Février 2011 à 08:15
    Magnifique et quelques minutes de dépaysement en lisant les histoires scolaires !
    J'aime comme vous écrivez, c'est tellement vivant...
    2
    Atelier de Léa Profil de Atelier de Léa
    Lundi 14 Février 2011 à 12:44
    Merci chère Nielec, j'ai eu la chance d'avoir des profs adorables du primaire au lycée (sauf peut-être un - prof de maths de 5ème... pas celui dont je parle dans l'article- ), et j'ai d'excellents souvenirs de collège et de lycée... des profs hauts en couleur, entre celui d'Histoire-Géo. qui, en plein milieu de l'estrade, se prenant pour Mirabeau lors d'une séance des États Généraux, nous jouait le :
    « Allez dire au roi que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes »
    J'en souris encore, c'était vraiment excellent... !
    Ou cet autre prof de maths, de terminale, qui sort à la classe entière, complètement blasé, au vu des résultats... (et avé l'accent du Sud... ;)) : « c'est pas un poil que vous avez dans la main, c'est un baobab » ^^...
    3
    roseth
    Mardi 15 Février 2011 à 07:32
    la "Parisienne" a beaucoup de chance, ses atours sont superbes !
    tes. La présentation est un travail d'artiste ...
    4
    Gis
    Mardi 15 Février 2011 à 20:04
    Je te l'ai déjà dit il me semble mais bon, là je suis obligée de le redire.. t'es surprenante dans tes créations.. ton style est inimitable !! que ce soit dans tes personnages et leurs vêtements. Je me demande d'ailleurs comment tu fais pour qu'ils apparaissent aussi magnifiques dans les détails.. comme la robe rose à dentelle, le camé, chapeau et ombrelle.. ou la superbe robe blanche et son bouquet.. digne d'un défilé de mode..
    Je n'oublie pas ta mise en scène toujours réglée avec soin et la déco qui rajoute toujours du charme à l'ensemble.

    Pour cet article.. au niveau du texte, je suis d'accord avec Nielec, l'anecdote des maths nous transporte un temps ailleurs pour ensuite revenir avec bonheur à cette parisienne..
    5
    Atelier de Léa Profil de Atelier de Léa
    Jeudi 17 Février 2011 à 14:24
    @ Rosethé, merci beaucoup, j'en ai fait une autre dans la foulée, je n'avais pas assez de lumière lorsque j'ai fait les photos dimanche après-midi, alors je ne l'ai pas présentée. En dehors du fait que le soleil ne se montre pas beaucoup en ce moment, la clarté n'est pas idéale, d'autant qu'après 17 heures ce n'est même plus la peine...
    Là j'ai pu la photographier hier, même si la lumière était un peu différente... je vais en faire un nouvel article.

    @ Gis, mci ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :