• Le Fabuleux Destin... d'un Petit Félin...

    Moui...bon, vous allez dire que je ne me suis pas foulée pour le titre... désolée :s !
     
    Il y a des jours comme ça qui peuvent marquer ou décider de toute une vie...

     


     

    Il était une fois... un conte moderne, dans un Paris de carte postale (et en plus dans le fabuleux quartier où je vis), j'ai nommé le merveilleux film
    (oh lala ça fait beaucoup de superlatifs, mais... après tout faut appeler un chat un chat...mmh)...
    c'est donc (oui je pense que c'est ce qui intéresse, en définitive) :

    Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain

    ...
    (je vous fais un « très court résumé », mais je ne raconte pas tout... mmh²)


    À ce personnage attachant et singulier, il ne manque qu'une chose, l'Amour...(de son point de vue)... puisque tout au long du film c'est ce qu'elle va rechercher, tant par les effets de ses bonnes actions que par sa timide quète mais non moins téméraire (bah, oui faut voir le film pour comprendre, mais je ne vais pas vous en priver en vous dévoilant ses secrets... et encore, j'espère que vous êtes quand même nombreux à l'avoir vu...) de son âme soeur (c'est peut-être un peu décousu non ? si vous n'avez pas encore décroché, tout va bien...!)...

    Oui, alors donc, j'en étais à : il ne lui manque qu'une chose (de mon point de vue)... mais quoi donc ? Quand je dis « chose », je devrais plutôt dire une petite entité sympatique qui miaille © (c'est la contraction de piafer et miauler, si vous ne connaissez pas ce mot, c'est normal, je l'ai inventé (enfin je l'espère, surtout si ça existe que l'auteur se fasse connaître, je ferai une citation évidemment :s...)) c'est à dire que ça miaule mais avec une petite voix... C'est un indice déjà... Attendez, je vais vous en donner d'autres... Parfois « pépère coussin, grand vagabond, doudou calin, pot de colle, moulin à paroles, bouille à bisous, pataud timide, *chat-pardeur*, maître des lieux » (bon, là, si vous suivez vraiment, vous aurez reconnu les propositions d'un de mes sondages), et « des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin, étoilent vaguement leurs prunelles mystiques » (bon là c'est de Beaudelaire... citation ;() là, c'est facile maintenant, non ?... il s'agit, bien sûr, d'un chat... :)

    Je ne sais pas pourquoi le metteur en scène (génial au demeurant...) n'y a pas pensé... Il y a tellement de subtilités dans ce film... et pourtant pas de chat... mais, franchement, Amélie, c'est une fille qui devrait avoir un chat...

    Sur ce, je ne vais pas refaire le film... mais vu que mon univers, à moi, est peuplé de chats... quoi de plus normal que de faire mon « Amélie Chat »... (tout à fait librement interprêtée cela-dit).

    J'avoue que ce ne fut pas simple, et d'une de retrouver des images où on la voit du haut en bas, (en fait, je ne me rappelle pas des chaussures qu'elle porte le plus souvent... alors, j'ai fait au feeling) et de deux, de la vêtir... je me suis basée, en réalité, sur ce que j'avais sous la main, à savoir un coton noir à petits pois blancs, et ... chouette ! elle a justement une robe qui colle (euh, au tissu... of course...)... quant à son gilet vert... on va dire, qu'il est, à peu près, ressemblant, mais, honnêtement, je n'avais pas du tout envie de tricoter un gilet, parce que ça me prendrait trop de temps, et parce que je n'ai pas de laine verte, et parce qu'en plus, ça n'aurait pas été... car, il aurait plutôt fallu une sorte de petit jersey très fin pour faire ce gilet, et je n'en ai pas... (bon voilà, ça c'est dit...)

    En réalité, tout est parti du nain de jardin... c'est quasi un fil rouge dans le film (en tout cas, ça m'a marquée), car, afin de rendre son père moins triste et renfermé, Amélie décide de faire voyager le nain qui est l'objet de toutes ses attentions. Alors, évidemment, lorsqu'il reçoit des photos de ce petit bonhomme en plâtre, qui l'a abandonné, posant devant le Kremlin de Moscou, la Statue de la Liberté à New-York ou L'Acropole d'Athènes... il ne comprend tout simplement pas, mais, là encore, je ne vais pas vous dévoiler l'intrigue si vous ne la connaissez pas ^^...  

    Bon et puis, voilà... je vous laisse vous balader dans un petit coin de Montmartre où Amélie s'est transformée en chat le temps d'un article sur ce blog parce que j'avais envie d'en faire un personnage-chat.

    Je ne vous dis pas le nombre de fois où j'ai indiqué où se trouvent le Café des 2 moulins  de la rue Lepic et l'epicerie de Mr Collignon de la rue des Trois Frères, ceci-dit, heureusement qu'on ne m'a pas demandé où était passée la cabine téléphonique qui se trouve en plein milieu de l'esplanade du Square Willette au pied du Sacré Coeur ?... parce qu'elle est complètement imaginaire... dans le film... de même, lorsque l'on a fini de descendre la rue Lepic après avoir fait l'inventaire des commerçants et des odeurs du lieu, on ne se retrouve pas devant la station de métro Lamarck-Caulaincourt...(enfin, ça c'est juste pour être pointilleuse sur les détails et sur l'exactitude...)

    Je vous passe justement plein d'autres détails qu'il faut vraiment découvrir dans le film, et entre le choix de certains noms, des dialogues « surréalistes », des effets spéciaux très spéciaux, je crois qu'autant de fois on voit ce film, autant de fois on en découvre de nouveaux...vous ne verrez plus jamais, notamment, les photomatons de la même manière ;) !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    rosethé
    Samedi 15 Janvier 2011 à 07:17
    Excellent ... issime ! Amélie/Chatte est trop mignonne. Un bonheur de se replonger dans l'univers d'Amélie Chatte, mais non Poulain !
    2
    Mooghiscath
    Samedi 15 Janvier 2011 à 11:44
    J'adore les contes revisités ! Le look de ton "Amélie chatte" avec sa robe à pois blancs , cela me rappelle ma grand-mère , j'adore !!!! et je me suis mise à rire en la découvrant en tenue légère ... Toujours attachants ces nains de jardin ! Merci Léa .
    3
    Gis
    Samedi 15 Janvier 2011 à 23:06
    Salut Léa, J'aime bien le personnage que tu as créé.. comme ce que tu as écrit d'ailleurs, Cette façon d'associer le lecteur à ton choix, cela rend le texte très vivant.. j'adore ! Comme d'habitude, ta mise en page est parfaite :).. euh ya un truc en plus que j'aime bien aussi : la mise en scène de ton Amélie ; le mélange de l'imaginaire et du réel (imaginé) (mais qui s'avère réel tout de même :)) où l'on découvre ton Amélie devant les lieux de passage d'Amélie (celle du film).. c'est un peu embrouillé ce que je raconte mais bon j'aime bien en tout cas. :D Ah, je n'oublie pas le nain, la boîte à souvenirs, le jupon qui dépasse de la robe : touche très jolie ... et le gilet : mignon et indispensable !.. sans compter les dessous : comme dans le film !.. Sinon, pour le titre ?? ben il est très bien ce titre. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple...
    4
    Nielec
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 07:55
    Joli moment de lecture avec ton Fabuleux destin-chat ! J'aime comme tu revisites ce merveilleux film et merci pour ce rêve-miaouté...
    5
    genevieveminiacollec
    Lundi 17 Janvier 2011 à 12:38
    C'est super ce que tu as fait. Ta chatte est parfaite et j'adore comme elle est habillée. Un grand merci pour ce post. Geneviève
    6
    Anariva
    Lundi 17 Janvier 2011 à 19:53
    Bonjour Léa, Nous nous étions rencontrées sur un salon paris création. Je cherche à vous joindre dans le cadre d'une exposition; Pourriez-vous me recontacter s'il vous plait ? Merci d'avance. Meilleurs voeux et félicitations pour cette Ameli'cha
    7
    Atelier de Léa Profil de Atelier de Léa
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 03:10
    Je vais vous écrire (d'ici peu)... ne vous inquiétez pas si ce n'est pas de suite mais dans les jours à venir (je vois bien qui vous êtes :). À très bientôt !)
    8
    Atelier de Léa Profil de Atelier de Léa
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 03:25
    Je vous remercie beaucoup, Rosethé, Mooghiscath, Gis, Nielec, Geneviève et Anariva pour vos réactions enthousiastes et vos commentaires... ça fait très plaisir :) ! Je vous prépare une surprise (pour tout dire, je cogite les costumes – pour essayer d'éviter de les rater surtout – ...) mais l'idée m'est venue sur un simple « mot »... (= premier indice). J'avoue... ça va être difficile de trouver sur cet indice, mais j'en dirai un peu plus un peu plus tard... ;) !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :