• La structure

    Il y a un mois, je vous laissais en compagnie de mes doutes quant à la porte-fenêtre, devais-je la vieillir et risquer de voir sa couleur changer de tonalité (celle que je recherchais tant…), ou bien ne pas hésiter. J'ai choisi et vous verrez le résultat.

    Comme j'ai travaillé par intermittence sur cette maison, j'ai regroupé quelques photos prises depuis le 18 juillet pour vous donner une idée d'où en sont les travaux.

    Je suis passée à l'autre partie de la façade pour y dessiner les marques des futurs parements.

    Attention, ne prenez pas ce qui suit comme étant « définitif », ce n'est encore qu'à l'état d'ébauche (d'ailleurs, vous pourrez sûrement remarquer que j'ai retiré les briques rouges du soubassement du jardin d'hiver, je vais le refaire… et sa toiture en « zinc » n'est toujours pas fixée, non plus).

    C'est le stade qui me permet de voir (et vous en faire profiter) le style général, ça me permet aussi de réajuster certains détails.

    Ça avance doucement, oui tout doucement…

     

     

    Finalement, je n'ai pas voulu abandonner l'idée d'une façade rose (puisque c'est comme cela que je l'imaginais au départ).
    La maison de propriétaires d'un musée de poupées se doit d'être rose… (selon moi) et puis, comme le disait si bien Monsieur Christian Dior, « le rose est la couleur du bonheur » (en référence à la maison de son enfance, à Granville).

    Étant donné que mon premier essai de rose ne m'avait pas convaincue, j'ai récidivé avec un rose beaucoup plus pâle que je pourrais tout simplement nommer « rose bonheur » (on peut voir des vestiges de l'ancien qui était beaucoup plus vif, à l'emplacement des futurs parements, autour des fenêtres).

    Il faut dire aussi que je ne voulais pas que cette façade ressemble à celle de la
    Bastide Provençale
    (qui est d'un rose davantage saumoné et dont les volets sont bleu ciel… les couleurs que m'inspirait la Provence quand j'ai fait cette maison).

    C'est de plus en plus difficile pour moi de trouver des couleurs que je n'ai pas déjà utilisées pour l'une de mes 13 maisons (celle-ci étant la quatorzième)… Et il faut impérativement que chacune ait sa personnalité, qu'elle ne ressemble pas à l'une des autres… Avec les couleurs que je voualis pour cette maison, ce n'était pas gagné.
    En définitive en optant pour un rose à la fois pastel et poudré, je suis loin du saumon de la Bastide…


     

     

    La porte-fenêtre a finalement été vieillie. :D

     

    La suite va consister à continuer la pose des parements (c'est assez long à faire). Alors, j'ai commencé à monter une partie de la structure, celle qui abritera au rez-de-chaussée un salon, une chambre à l'étage, et… sous les combles, probablement un bureau.

     

    Ça devient plus compliqué à TOUT « caser » sur ma petite table, vu que le (futur) jardin prend déjà toute la place à lui tout seul… Du coup, pour avoir une vue d'ensemble, j'ai tout mis dans l'autre sens, la table faisant environ 70 cm de long, c'est approximativement la profondeur du jardin plus de la maison (sur les 50 cm de profondeur de la table, ça ne tient pas)…

    Et comme l'année dernière, quasiment à la même période, je vous promettais un nouveau cabriolet, eh bien en triant mes photos, j'ai retrouvé les quelques clichés que j'en avais faits à ce moment-la (sans avoir pu les publier à l'époque).
    Les voici, donc.

     

     

    Ce fauteuil est fait tout en papier (comme j'aime le travailler), je ne sais pas encore où il ira s'installer.

    Je vous souhaite un très beau week-end.

    À bientôt… ♥ Léa

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    christelle
    Samedi 17 Août 2013 à 20:00
    j'adore c'est magnifique ...pour le rose c'est obligatoire ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :