• Le salon - Boiseries

    Comme on le voit, ce n'est pas tout à fait fini, il reste à coller des poutres au plafond, poser un encadrement et mettre une vitre et des clenches à la porte qui mène au couloir, une crémone à la porte-fenêtre et c'est tout, je crois, pour cette pièce...
     
    Pour habiller des murs, il est plus simple et plus pratique (pour moi) de travailler à plat.
    C'est la raison pour laquelle, toutes les boiseries sont collées sur gabarits.


    En plus de donner un aperçu de la pièce et commencer à l'imaginer telle qu'elle sera, ils permettent le repérage des endroits à moulurer ce qui est indispensable pour le faire de manière symétrique (et droite).

     
    Pour la moulure de ces boiseries j'utilise des lattes individuelles découpées dans une planche de parquet, en bois naturel, c'est le même parquet qui sert de fond pour les murs et de sol de cette pièce.

    D'habitude je les fais avec des lattes de tilleul, mais ayant tout utilisé pour refaire la toiture et n'en ayant plus en stock, je me rabats sur ce parquet celui-ci ayant la qualité et l'épaisseur adaptées (l'intérêt est qu'il est déjà contrecollé que je n'ai donc pas besoin de coller les lattes les unes à côté des autres, (c'est du temps et de la colle gagnés)).

     
     
    J'en profite pour répondre à Terry, concernant la largeur des lattes de parquet, cela dépend du style de la maison et du style du parquet.
    Ici, j'ai choisi des lattes de 12 mm de large, car je fais un parquet de campagne, très simple et peint de surcroît.
    Si j'avais fait du point de Hongrie, j'aurais utilisé des lattes de 8 mm, leur largeur dépend uniquement du style et de l'ambiance voulus.

     

     

    J'ai prévu les passages des fils électriques pour les appliques qui seront de part et d'autre de la cheminée (je fais les trous à la vrille, ça va très bien), il y aura également un lustre fait-maison, si tout va bien...).
     
    Ensuite, il faudra la meubler, mais avant cela, je pense achever le rez-de-chaussée, mettre en peinture le couloir, poser la cloison qui le sépare de la cuisine, et faire les murs de celle-ci.
     

     



    Bien que la photo soit sombre (aujourd'hui, encore, je les ai faites in extremis avant que ne tombe le soir)... je n'ai pas eu envie de jeter celle-ci...

     

     


  • Commentaires

    1
    josy
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 07:24
    Vous avez bien fait de ne pas jeter la dernière photo sombre, Léa. J'aime beaucoup l'atmosphère qu'elle dégage, cet instant de la journée "entre chiens et loups". Vous avez capté la lumière crépusculaire, juste avant la nuit close. Superbe.
    2
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 10:59
    aaaaahh.. SO beautiful!!
    3
    Atelier de Léa Profil de Atelier de Léa
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 21:49
    Merci, chère Josy, votre message me fait plaisir. :) Thanks Johanna. ;)
    4
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 18:56
    Je suis admirative devant cette maison. La facade est très réussie. Cet aspect vieili fait tout son charme. Je suis ce projet avec attention en espérant pouvoir un jour créer ma propre maison. Beau dimanche.
    5
    manu
    Mardi 22 Janvier 2013 à 08:15

    Bonjour,

    Voila plusieurs annees que je suis ce que vous faites, et vous etes une source d inspiration incroyable. Cela fait plusieurs annees que je realise un grand chateau xviiieme. Le votre m a bien inspire.Mais il me faudra encore beaucoup d annees pour atteindre le realisme de vos interieurs, mais je ne me decourage pas ma technique s ameliore. Je vais tenter de faire un fauteuil louis xvi ainsi que le sofa louis xv, et pour la facade, je suis bien tente de me lancer dans la fabrication du rosier grimpant. J attends avec impatience tous vos nouveaux projets ainsi que vos ateliers de fabrication. Quelques conseils pour fabriquer le lit canne seraient les bienvenus. Encoire merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :